> Critiques > Autoproduits


  • 10 janvier 2009 /
    sons of frida
    “25 days”

    rédigé par gdo
      notez cet album


Formidablement cantonné dans ses influences, sons of frida fait preuve d’une allégeance à ses devanciers et récite pelle mêle sonic youth, chokebore ou le tortoise sur la carapace. Entre clame et tempête, entre désenchantement glauque (little ghost town) et montée cataclysmique (little kitty) sons of frida cherche sa route tellement balisée que les directions finissent par inquiéter par tant de précautions. Si le temps garde en lui les traces du passé sons of frida serait bien inspiré de faire les poussiéres, car derrière ce brouillard de référence, sons of frida laisse transparaitre les embryons d’un avenir à souhaiter proche.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.