> Critiques > Labelisés



Etonnant, mais le disque de l’union des cultures européennes, nous vient du pays le plus loin de l’idée de l’Europe, trop friant de ses traditions, pour les voir se noyer sous un marché trop commun. Ralfe Band est un barde (les Monty Python’s ne sont jamais loin) qui en traversant l’Europe dans une roulotte aurait picoré tout ce qui pouvait nourrir sa musique contrariée et mélancolique, mais rarement dans l’affect. Même si arrow and bow ressemble étrangement au riding de Will Oldham, Ralfe Band fait autant allégeance à notre américain chéri qu’il pourra le faire à un orchestre bavarois, ou à une compagnie de tyroliens en deserrance. A la fois barde foutraque et Beck enjoué, Ralfe Band donne à la monotonie le droit d’aller se faire voir chez les hellènes, car c’est aussi cela l’Europe. On ne peut que croire en un groupe chantant une valse pour albatros, un groupe folk donnant à l’instant une coloration que l’éclatement des frontières peut nous proposer. Ouvrez vous à Ralfe Band.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.