> Critiques > Labellisés


  • 25 février 2008 /
    The keys
    “outside in the wild for a while” (dead bees)

    rédigé par gdo
    5 votes
      (7/10 - 5 votes) notez cet album


Nouvel arrivé dans le folk débridé et affranchi, The Keys alias Boris Paillard. Loin de la morosité de ses paysages vierges, The Keys est une aventure, qui à l’image de la maison du livret se fait toutes portes et fenêtres ouvertes. Pas de replis narcissique ou neurasthénique, The Keys est à l’image de pills for thrills un artiste qui pourrait tout couvrir pour peu qu’on lui en laisse les moyens. Entre sexe, mélancolie et promenade, outside in the wild for a while ne choisit pas son camp et nous amuse avec my friend jed autant qu’il nous prend au tripe sur locked/lost. Son chant totalement décomplexé, on se demande si parfois l’ironie n’est pas dans l’excès, donne au disque une facture autre, à la fois ancrée dans l’histoire du folk et si loin. Qu’il seul ou accompagné (l’hilarant she’s not the one) The Keys est un compagnon que nous aimons avoir. Bonne pioche.