> Critiques > Labellisés


  • 3 janvier 2009 /
    Pamela Hute
    “Turtle Tales From Overseas” (IB Records)

    rédigé par gdo
    2 votes
      (7/10 - 2 votes) notez cet album


Avec son premier EP, le trio nous avait laissé centriste, et quand on voit la tronche des oranges après les européennes, il y avait de quoi voter une motion de censure pour ne pas y aller plus loin. De plus, les souvenirs étaient encore bien présents, et les agitations simiesques de Placebo semblaient avoir déteint sur le trio. La coupe semblait pleine, sauf qu’il restait un espoir. Et quel espoir. Il y a déjà l’introduction « Friend » sans affinité avec le passé. On sent que Pamela Hute a changé de braqué, a surtout changé de bord, faisant avec « Don’t Help Me » une avancé radicale vers le monde du tube. Certes les mauvaises habitudes ne sont pas toutes parties se refaire la cerise sur le dernier Coin Coin Molko et « You Made Me Lady » confirme que la mutation n’est rapide que chez la chenille. Certes on risque parfois de s’endormir sur des titres que nous savons en passe de décoller, et qui nous téléphone avant l’instant de la surprise (The Story Ends). Mais « Hystirical » ou encore « My Dear » confirme un rentre dedans qui s’éloigne du consensus mou des travaux préparatoires. Du rock brut en costume, avec l’air de ne pas suer. Bonne pioche.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.