Membre fondateur (et le plus expérimental des quatre) du mythique groupe Wire, Bruce Gilbert a parallèlement commencé à développer des travaux musicaux personnels à partir de 1984, année de publication chez Mute Records de son 1er album solo "This Way".

C’est justement ici de ce remarquable album qu’il est question grâce à l’excellente idée du label Editions Mego, le label de Peter Rehberg alias Pita, de célébrer le 25ème anniversaire de cette œuvre en la rééditant en version remasterisée (par l’excellentissime Russell Haswell, lui aussi musicien bruitiste à ses heures).

"This Way" est un disque exemplaire d’ambiances minimalistes cinématiques, contrôlées avec une subtilité hors du commun, et, par là même, un chef d’œuvre précurseur voire visionnaire, rarement égalé depuis.

Les deux premières plages sont le fruit d’une commande du chorégraphe Michael Clark pour son spectacle "Do You Me ? I Did / Swamp" dont la modernité du propos reste encore largement palpable en dépit des 25 années écoulées depuis leur conception. Avec des moyens bien moindres que ce que permet la technologie aujourd’hui, Bruce Gilbert signe ici deux magnifiques pièces qui s’étirent lentement en un poème tonal d’une beauté saisissante se terminant dans l’apothéose d’un crescendo extatique. Les deux autres plages, "Here Visit" et "U, MU, U,", elles, reposent davantage sur la richesse créative induite dans l’utilisation de sons électroniques abstraits et portent tout autant la marque d’un artiste séminal qui voilà un quart de siècle posa décidément les bases d’une esthétique sonore et musicale résolument moderne, la marque d’un artiste influent en dépit de sa (trop) grande discrétion…


Réagir à cette chronique




 en concert


 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.