> Critiques > Labellisés


  • 13 mai 2010 /
    Railcars
    “Cathedral With No Eyes” (Stumparumper)

    rédigé par gdo
    7 votes
      (7/10 - 7 votes) notez cet album


A l’heure où l’église catholique traverse une crise qui ne dépasse pas le haut de la ceinture, je vous présente une « Cathedral With No Eyes ». Suivant le moment de la journée l’écoute pourra vous faire penser à des choses aussi différentes que des envies de meurtre le matin au réveil, au souhait de croiser le chef de South park le midi à la cantine, d’entamer du gros œuvres dans le cœur de l’après midi ou de sortir en boite de nuit pour une soirée sponsorisée par un anti antalgique sauvage.

Railcars rode dans les quartiers fréquentés par NIN, sans jamais pousser la porte de l’officine gérée par Trent Treznor. Groupe Américain Railcars ne fait pas dans le sentimental, préfère vous donner des acouphènes que de vous offrir du miel. Epuisante croisade, les six titres s’entrechocs, se suivent, se mêlent, comme Bob Mould l’avait fait avec l’insubmersible « Beaster », sauf que Bob ne cachait pas ses croyances, il dévastait le proselitisme pour installer une croyance plus saine, mais à reconstruire. Avec Railcars on ne croit plus à rien après ce lessivage en régle. Comme Dresde sous les bombes, l’auditeur ne voit pas d’issue possible, mais il reste car au final, comme les bombes explosant dans la nuit, le spectale en vaut la peine, en dépits de la fin qui est au bout. Railcars n’est pas le groupe que les extra terrestre nous feront écouter pour nous faire exploser la tête à l’instar de Mars Attacks, mais ils pourraient s’inspirer de cet outil d’asservissement. Car c’est le paradoxe, une souffrance, une absence de plaisir direct, mais on reste, sous la déflagration.

A l’image du martyr que Edmond fut (Les Danois l’attachèrent alors à un arbre et le criblèrent de flèches avant de lui trancher la tête et de la jeter dans un fossé) nous nous laisserons aller à la pénitence, avec une fin moins terrible, et avec le sourire aux lèvres. Sadique que nous sommes !!




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.