> Interviews



— Que représente Pavement pour vous ?

Un groupe de rock foutraque qui sait expérimenter sans jamais lasser. L’époque de la Low-fi, que Sebadoh représente également. Sans revendications ou personnalités perturbées, juste le grain des guitares et une surdose d’inventivité et de savoir faire mélodique dans une nonchalance heureuse.

— Pourquoi avoir participé à ce projet ?

Les morceaux du groupe les plus mélodiques sont des bijoux souvent emprunts de mélancolie. J’ai une grande tendresse pour certains, la nostalgie des années passées aidant.

— Si vous deviez retenir une chanson de Pavement ?

We dance

— Pavement en un mot

Libre

— « Slanted and Enchanted » ou « Wowee Zowee » ?

Wowee Zowee, c’est l’album de la découverte.

— Son meilleur héritier dans la scène actuelle ?

Trop ou trop peu, des groupes de leur label Matador pour la forme, pour le fond peut-être Pinback pour leur sens de la mélodie tordue et complexe.

Manitude s’attaque à la reprise de "Here"