> Critiques > Labelisés



Il y a cette délicate pluie électronique, que l’on reçoit sur le visage. Une pluie froide, pourtant agréable, comme le souvenir doux-amer d’une longue promenade. Une pluie, comme un rideau de soie traversé par des rayons de soleil. Il y a des effets de guitare électrique, crasseux, parasites sonores pour recréer des souvenirs. Ce temps suspendu, fondu dans la plus grave des mélancolies. Une vie effeuillée, par couches électroniques, organiques... Année par année, jour après jour. Une vie atonale, aux modulations si nombreuses que l’on s’y perd. Un sublime « miroir du rétrograde »...Dans lequel on se mire, triste et distancié tour à tour.

Ne jamais céder à la complaisance de sa situation, ce territoire du deuil qui ne souffre plus des contingences ordinaires. Qui vous renvoie aux vérités que l’on s’obstine parfois à ne pas... Et puis il y a l’accélération, saisissante, fulgurante, de la musique. La saturation qui vous happe, qui dit la complexité, la pénombre, les nuances, les repères fracturés. Même, surtout, les bornes musicales. Une terre où le jazz, l’électronique, le rock, le folk viendraient s’échouer, puis se mêler. Donner naissance à ce paysage froid et chaleureux à la fois. La science des contraires et du complexe. Si mélodique, si belle qu’elle arrache des larmes, qu’elle incite le corps à danser malgré tout.

Musique d’une existence, de ses contrastes, de ses ombres et clartés. De ses drames et regards apaisés. Toujours marqués par la distance lucide, par ce calme qui précède, aussi parfois, les déchirements. Une musique du renoncement, de l’impuissance, qui paradoxalement ouvre les portes de la vraie connaissance, celle de ses limites, des beautés intimes de sa fragilité. De là, enfin, pouvoir recueillir l’essence des choses, et de l’autre. Non dans la multitude infinie des possibles, mais bien dans l’approfondissement d’une abscisse, qui serait un monde à elle seule...




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.