> Critiques > Labelisés



Lieu de prédilection de la pop rock à tendance primaire dans son abord mais réfléchi dans sa conception, Elp records nous sort de sa boite de pandore un album spécialement pour nous, avec un cœur dans le sens organique du terme, avec ce petit quoi de rebutant qui vous ferez finalement bien regretter d’apposer cette image à l’amour. The Dude, puisqu’il s’agit de ce groupe avant tout, est un combo basique, trois garçons une fille et une envie d’en découdre sans pour autant sentir la sueur et l’arrière cour d’un bar. La bière chez Dude n’est pas chaude, elle est fraîche, désaltérante mais tabasse tranquillement avec son degré d’alcool élevé. Bastards en ouvrant les portes fait bien plus que cela et les détruits pour ne plus jamais les refermer. Dés lors tout passera, de la chanson spécialement pour nous comme une volée de bois vert portée par une bourrasque de vent chaud. Et rien alors ne sera comme avant, on frisera l’excès pompier avec Dawn, mais d’un revers de la manche ce morceau qui pourrait encore courir se fait rattraper, se fait maîtriser et devient un tube en puissance. Et tout sera à l’avenant, pas vraiment déboussolant mais terriblement efficace, que ce soit dans ces échanges verbaux entre l’homme et la femme, entre le calme et la furie. Un gros coup de cœur donc, un tracé à la main avec un marteau piqueur et une plume. Ce disque est aussi spécialement pour vous.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.