> Critiques > Labelisés



Plaisir Vallée est un trio parisien qui refuse de choisir entre stoner rock et claviers vintages, entre français et anglais, entre le fun et l’abrasif. La particularité du groupe provient justement de cet entre-deux, à l’image d’un « Duel au soleil couchant » ne devant rien à notre Daho national mais réussissant à fusionner rythmique sautillante et riffs hargneux non sans une certaine délicatesse. En deuxième position, « Mody Bike » revendique ouvertement ses influences Josh Homme mais celles-ci se retrouvent enrobées d’une atmosphère french pop offrant un résultat tout aussi forcé qu’intriguant. Pour finir, « John from the garden » et « Un croco dans la ville » ne lésinent guère sur l’artillerie lourde : guitares QOTSA (tombant malencontreusement dans un inutile solo), batterie méticuleuse, claviers un peu hors-sujet.

Ce premier EP ressemble à une carte de visite aux contours encore flous. Pourtant, Plaisir Vallée, en quatre titres, laisse entrevoir une ambition qui ne demande qu’assurance et développement : celle de fusionner rock américain et pop anglo-saxonne (un grand écart dont les Arctic Monkeys sont actuellement représentatifs).




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.