> Critiques > Labelisés



Hasard de la météorologie, en ce jour où je me décide à écouter et chroniquer ce EP de ce groupe nantais au nom rigolo (sachons reconnaître à la nouvelle scène française une propension à trouver des noms de groupe imaginatifs à défaut de toujours nous retourner niveau musique) il fait un temps magnifique. Qui dit temps superbe, dit poils des jambes libres, limonade fraiche et fenêtres ouvertes.

Les fenêtres sont souvent ouvertes chez moi, mais je dois bien avouer que dans la majorité des cas, le son sortant de ma modeste demeure entraine des sarcasmes des habitants de mon village, pire encore, le trottoir de ma maison semblant être le cimetière des corbeaux de la Picardie entière, ceux ci se rejoignant tous ici pour se suicider, comme les éléphants migrent vers leur cimetière. Je dois aussi vous avouer un léger penchant à des écoutes répétées d’artistes ayant la joie dans le dos. Mais en cette matinée lumineuse un phénomène rare et au combien troublant pour un type aussi cartésien que moi va c’est produit. Les passants se sont arrêtés de passer, le cantonnier à balayé les trente corbeaux morts de la veille, et tout ce petit monde c’est lançé dans une joyeuse danse débridée, voyant pour une fois en moi un voisin conviviale et un rien enchanteur.

Sauf que si le soleil y est pour quelque chose, seul mon index est responsable de ce moment de plénitude, celui étant chargé d’appuyer sur le bouton lecture de ma platine cd. Non les responsables de ce joyeux moment sont les membres de Disco Anti Napoléon, un jeune groupe français qui aurait bien digéré les travaux d’Animal Collective, arrondissant les angles très « musique difficile » en y ajoutant des synthés joyeux, une batterie fofolle et des guitares bariolées. Totalement addictif, profondément joueur, sachant nous offrir des plages de repos quasi mystiques, ce EP est une belle découverte qui pourrait peut être même sortir notre ancien premier ministre de sa morgue de peine à jouir, la preuve j’ai laissé la mienne dans mon lit ce matin. Youpi c’est l’été.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.