> Critiques > Labelisés



Composé initialement pour accompagner une création du chorégraphe Wayne Mc Gregor, Atomos, le second album de A Winged Victory For The Sullen (qui fait suite à l’inaugural et éponyme AWVFTS sorti en 2011), n’en est pas moins, et peut-être l’est-il avant tout, un album à part entière, à la fois fascinant et intimidant par son ampleur.

Adam Bryanbaum Wiltzie et Dustin O’Halloran proposent 11 morceaux sobrement numérotés de I à XII, tel les heures d’un cadran romain auquel manque le IV, mystérieusement absent, comme un moment de temps, un instant volé, disparu, le temps suspendu, un morceau fantôme…peut-être est-il lové dans les sillons entre les autres morceaux, une faille temporelle entre deux mouvements de l’inaugural I, ou du sublime VI ?

https://soundcloud.com/erasedtapes/...

Compositions amples (plus de dix minutes pour le morceau d’ouverture), piano, violoncelle, cordes, violon, alto savamment agencés pour composer un état d’apesanteur bienveillant, et apaisant un paysage figuratif hypnotique, tel un paysage filmé par Nuri Bilge Ceylan ou Andrey Zviaguintsev.

L’album séduit également et renvoie à des années lumières tout risque de monotonie grâce aux morceaux (V, IX, X par exemple) où l’apport de synthétiseurs, de boucles électroniques, de voix déformées et perdues au loin (l’apport de Ben Frost se fait là nettement sentir, sur un mode plus apaisé que sur le récent Aurora) captivent et maintiennent l’attention et la tension.

Si l’atome est « l’essence de toute chose », le constituant ultime et indivisible de la matière, cet « Atomos », au fil des écoutes ( 62 ’30 passées en un éclair) ,à travers ses motifs dessinés au spirographe , avec méthode et précision, parvient à aligner ( notamment sur l’extraordinaire VIII) notre rythme respiratoire, cardiaque et sensoriel autour du constituant ultime et indivisible de la musique : l’émotion pure.

http://www.awvfts.com




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.