> Critiques > Labelisés



Les mains froides, mais le sang chaud, c’est ainsi que nous pourrions signer l’accroche de ce trois titres sortis de l’écurie KIM. Savant alliage de rock d’électronique légère et d’instruments exotiques (toi lecteur sauras tu me dessiner un Tarhu sans passer par Google mon ami ?), ce EP de The Walk témoigne d’une mélancolie chevillée au corps, amadouant probablement une monture qui voulait en découdre. Mais celle ci se voie maitriser par une main plus forte, et par le lyrisme de Hervé Andrione, avec ses accents « Cantesque » emmenant son groupe vers les plaines, loin d’une arène, plus proche d’une fête foraine plantée au milieu de nulle part. A suivre.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.