> Critiques > Labelisés



With Julia, c’est le nom du dernier né (sorti en 2014 en digital et qui sort cette année en vinyle et CD, avec un titre bonus) de Kid Francescoli, et pour cause : le musicien -Mathieu Hocine- a collaboré avec la chanteuse Julia Minkin. Qu’il a rencontrée à New York et avec qui il a noué une relation amoureuse qui s’est achevée mais a débouché sur l’album. C’est une vraie réussite. Les titres se suivent avec élégance : électronica, pop, c’est harmonieux, aérien. C’est beau, l’amour qui se termine comme ça. Surtout quand c’est mixé par le français Krikor Kouchian, amateurs d’expérimentations musicales tendance French touch.

Au fur et à mesure des titres, l’hisitoire de Julia et Mathieu est racontée, les paroles contrebalançant la légèreté apparente de la musique. "My baby, I know I made you angry but you love me " : ainsi débute le deuxième titre de l’album, léger comme une plume, "My Baby". Le titre "Disco Queen" aurait sans doute mérité un traitement similaire. L’ambiance vintage, nostalgique sans être sirupeuse de l’album correspond à la fois à une époque, celle de l’artiste et la nôtre. Une belle réussite.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.