> Critiques > Labelisés



Un cri au loin, comme dans un songe nocturne un peu inquiétant duquel une voix immédiatement captivante vient doucement nous tirer sur une ligne rythmique cold wave, synthétique et hypnotisante, ainsi s’ouvre avec Where do we go le nouvel album de Francesca Lago après Siberian Dream Map sorti en 2011 et présent sur le volume 24 de nos compilations.

Ouverture idéale, et coup de cœur unanime de la rédaction au moment de boucler le volume 38, çà a peut-être l’air anodin pour vous, mais pour nous, çà veut dire beaucoup. On pourrait presque se contenter de cela, et écouter ce titre en boucle, se prélasser avec obsession dans son romantisme nocturne.

Option qui, bien que séduisante, serait pourtant une belle erreur tant Francesca Lago déploie sur la suite de l’album presque autant d’armes de séduction massive que de titres.

D’une part en délivrant dans une veine indé-pop-rock une poignée de titres redoutables (Odd One Out , Modular C) , aux compositions parfaitement assises sur une solide basse rythmique menée à la batterie par Leziero Rescigno et aux refrains vite entêtants comme en témoigne (Breathe through life).

Le charme opère encore plus peut-être quand le rythme se ralentit légèrement, que les compositions s’appuient d’avantage sur le piano et le violoncelle en soutien de la voix troublante de Francesca Lago pour offrir des titres à l’émotion contagieuse. C’est par exemple le cas sur DNA dont l’interprétation pour notre cosy home session n°24 ne peut que donner envie de voir au plus vite le groupe sur scène.

La tension émotionnelle monte encore d’un cran sur le sublime The Desert au final incandescent avant de trouver un point d’équilibre parfait sur le final Horses, sublime conclusion qui vient nous laisser au petit matin, rêveur et ému par ce premier coup de cœur de 2016. Non, ce, ce n’était pas un songe…. Mirrors against the sun est bien, là, à portée de main et bien sûr A DECOUVRIR ABSOLUMENT.

http://www.francescalago.com




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.