> Critiques > Labellisés



On parle beaucoup actuellement du boum anglais, et aucunes références aux derniers attentats, et il est vrai que la scène anglaise est très active en ce moment, prodigue et de qualité ! Les groupes s’enchaînent en brochettes interminables, et même si on les a vite classé dans le nouveau mouvement rock, ou post-punk du nouveau millénaire, l’évidence se déclare d’elle-même, il y a de vraies bonnes choses ! Originaires de Birmingham, Editors en font partie. Sur les traces d’un Interpol plus anglais, plus mélodramatique (on sent le spectre de Ian Curtis ça et la), j’irais même jusqu’à parler de Depeche Mode (on pense à Gahan sur " Fall "), avec des poussées rock quasi héroïques (de belles guitares toutes en turbulences comme on en fait plus depuis la fin des années 80). On aura vite fait, comme le NME le fait d’ailleurs si bien, de les annoncer comme la révélation de l’année, mais il y aura eu tellement de révélations cette année que cela en devient un peu vain. Alors je dirai que c’est un disque au plaisir immédiat, défouloir, sombre et généreux, avec tout ce qu’il faut dedans pour l’aimer … ou le détester, mais ça c’est laissé à la liberté de chacun.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.