> Critiques > Labelisés



Je ne vais pas jouer les économistes à la petite semaine, les prévisionnistes à la mémoire courte des médias, nouveaux chantres d’une dramaturgie sans talent, mais ce disque pourrait expliquer une partie de la crise grecque (c’est pour l’intro, je n’y crois pas une seconde, mais face à une montagne il faut bien prendre un chemin) .

Ce disque est sorti en Grèce l’an dernier, et est arrivé chez nous, la France, l’autre pays des drames discount, cette année. Un an pour parcourir ces quelques kilomètres, que même un marathonien non aguerri aurait pu faire sans même l’aide d’une potion magique venant des tenants de l’athlétisme télégénique.

Un an pour que cette épopée, cette dramatique époustouflante vienne caresser nos oreilles et nourrir nos fantasmes de cinéma en cinémascope avec ce grain du passé qui ne lissait pas les expressions du visage. Fruit du talent d’un jeune multi instrumentiste de 23 ans, ce disque, enregistré dans les studios d’Abbey Road avec la complicité de Ken Thomas, est une œuvre pleine d’élégance et de soif d’ouverture. Avec cette pochette noire et inquiétante (un rivage, des corps….l’actualité terrible des côtes grecques comme illustration ?) nous pouvions nous attendre à un disque claustrophobe, aussi embrumé que le Parthénon un jour de pic de pollution, mais c’est tout l’inverse. Ce disque est celui que nous attendons de The National, que nous n’espérons plus de Radiohead, que nous craignions de ne plus entendre dans cette époque du renoncement, du manque d’horizon. Si le souffle n’est pas qu’épique, il n’est pas un drap recouvrant des chansons maigres. Ce souffle accompagne le disque comme un fil conducteur qui arrive même a transparaitre sur un titre plus faible comme Éclipse ou sur l’étrange et déstructuré « It is But It’s Not ».

It is but it’s not est un album qui ne ressemble pas à son titre, car le disque n’hésite jamais, il est à l’image de « The Waltz », épique, ambitieux et grandiose. Face à cette montagne qu’est le disque, le chemin que je viens de prendre est parsemé de petits cailloux pour que vous puissiez le suivre. Venez écouter Theodore.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.