> Critiques > Labelisés



Mystère de l’industrie musicale, cet album est sorti en 2009 en Norvège, terre natale de Petter Carlsen, et il nous arrive seulement maintenant en 2016, via le label Function Records.

Je parle de mystère, car comment passer à côté de ce « You Go bird », ne pas voir en ce disque une pépite pop mélancolique et mélodique, celle d’un jeune Norvégien qui transcende en musique son pays si énigmatique pour les Européens du sud, terre de ce presque continent qu’est la Scandinavie. Dédié à son père et à sa mère, ce premier disque est une suite de chansons soyeuses à l’image d’un paysage redessiné par une neige. La mélancolie perceptible dans les textes est magnifiée par les atmosphères créées par le jeune homme (In the Time After est à ce titre un moment de grâce ne tenant que sur un fil sur lequel Petter Carlsen joue le rôle d’un funambule poétique).

Ne tombant jamais dans une forme de léthargie monocorde, le disque ouvre même sur une de ces chansons qui font lever les foules quand dans un concert c’est le moment de chanter avec le public, un tube que The Edge ne renierait pas sur le refrain qu’il jouerait avec REM (You Go bird).

Dans ce souci d’équilibre, Petter arrive quand même à inclure des cordes minutieuses sur « Pull The Brakes » ou a faire bouger cette quiétude comme sur « A Taste of What ‘s to Come » avant de terminer le titre de façon presque pastorale.

Les chansons s’enchainent, et nous aussi à elles, trouvant écoutes après écoutes des raisons de penser qu’un voyage en Norvège est plus que conseillé, que le mystère de la distribution de ce disque reste épais et surtout que Petter Carlsen est un songwriter à suivre absolument.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.