> Critiques > Labelisés



Avant de lire la feuille de presse qui nous propose d’imaginez Animal Collective invitant Yo La Tengo à reprendre Pet Sounds, j’en étais à une phrase du style, si un jour Grandaddy en vacances chez Sentridoh décide de jouer des morceaux du velvet en imitant Mercury Rev fauché, faisant la manche sur le bord d’un trottoir de New York, il accoucherait de Passenger Peru. Après avoir lu le début de cette chronique, je pense que la majorité des lecteurs du site sont partis, ou faire un signe de croix sur le dico du rock d’Assayas, ou en pèlerinage dans un monastère cistercien où le moindre name dropping est passible d’une expulsion pour une intégration illico presto dans un monastère inca dans la banlieue de Lima.

Chassons donc ces idées de références misent en scène par un Gondry qui aurait cachetonné chez Leroy Merlin et qui donc pourrait travailler gracieusement pour parler d’un disque qui m’a fait l’effet de l’arrivée d’un américain loser (pas de name dropping) mais à notre époque où les nouveautés se battent. Le disque ne basculerait pas dans la jet set ni dans le trash et encore moins les étoiles, mais aurait une forme de jeunesse sonique qui ferait de l’arty à des fins d’ouverture, jouant et chantant avec une ouverture d’esprit aussi large que peut être étroite celle des narcisses de la plume qui chassent les mouches alors qu’elles pourraient leurs chatouiller les avant-bras.

Passenger Peru c’est l’histoire de Justin, Stivers et Gonzales, deux garçons de Brooklyn qui serviront avec cet album de référence à nombres de papiers dans les semaines et les mois à venir, car quand une écriture aussi fine n’arrive pas à ce cacher sous des interprétations aussi hétéroclites, foutraques qu’attirantes c’est que le cru est grand et qu’il n’a pas à s’imposer de comparaison. Passenger Peru c’est super, c’est comme si Passenger Peru reprenait Passenger Peru avec Passenger Peru chez Passenger Peru.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.