> Critiques > La Clipothéque



Si l’on excepte l’irresponsabilité de certains parents d’avoir laissé des enfants sans casques sur les oreilles, chose pas si rare que cela, tout est ici du domaine de l’incroyable. Ils ne sont que 2, et si ils font plus de bruit qu’un groupe de cinq musiciens énervés, ils font avant tout une des musiques les plus extravagantes du moment. Il faut regarder les 12 minutes de cette captation pour se rendre compte que la performance n’est pas le nerf de cette musique, mais bien la musique elle même, véritable cyclone, sorte de jazz nous arrivant d’un contrée lointaine, et dépourvue des codes du genre. On parlera surement de math rock, personnellement j’opte plus pour un silence couvert par ce raffut bestial, dans ce que l’animal à le plus beau. Gigantesque.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.