> Critiques


  • 28 avril 2019 /
    Rodolphe Burger
    “Report live, 9 avril 2019, Abbaye de Noirlac”

    rédigé par Olivier T.
    3 votes
      (10/10 - 3 votes) notez cet album


A lieu d’exception, concert d’exception. A l’invitation du Printemps de Bourges et de l’Abbaye de Noirlac, Rodolphe Burger a honoré de la plus belle des manières cette carte blanche.

Concert en deux mouvements. Tout d’abord dans l’ancien réfectoire, prestation acoustique juste accompagnée par la contrebassiste Sarah Murcia. Un moment rare comme suspendu dans le temps. Ils sont là, tous les deux, face à face et jouent une vingtaine de minutes des chansons qui prennent une toute autre ampleur dans ce lieu à l’acoustique parfaite. Le public retient son souffle, il est au diapason de cette performance et l’on aimerait qu’elle dure encore et encore…

Après une pause où l’on nous offre le verre de l’amitié dans les jardins de l’Abbaye, il est temps de monter à l’étage pour suivre le deuxième mouvement électrique qui se déroule dans le dortoir des convers.

Le batteur Christophe Calpini a rejoint Rodolphe Burger et Sarah Murcia. Ils débutent par cette magnifique chanson « Poème en or » présent sur le dernier album « Good ». « Comment ne pas commencer par ce morceau dans ce lieu » dixit Rodolphe. Ensuite ils vont enchaîner cinq nouveaux titres prélude à un nouvel album dont la sortie est prévue à l’automne prochain. On reconnaît tout de suite « la patte » du chanteur/guitariste dans ses nouvelles compositions. Les arrangements et les sonorités déployés nous happent. On est transporté par les nouveaux morceaux et la complicité des 3 musiciens.

Les familiers « Family dingo » et « Samuel Hall » viendront parachever cette prestation scénique unique dans ce lieu magnifique.