> Critiques > Labellisés



Album surprenant autant que d’écoute agréable, ce « Hotel Dynamite » est issu d’une réflexion au sein du groupe d’artistes DMC & Friends, porté notamment par le créateur visuel franco-britannique David Michael Clarke et certains de ses travaux d’expos.

Fruit de la passion riche de collaborations avec de nombreux intervenants dont l’élément fédérateur est donc l’art contemporain, cet album est un sacré bric-à-brac musical fait de Sgt Pepper’s, de vieux Gong, de Pulp de la première heure, avec des formes psyché à la « The Isness » par The Future Sound of London ; on pense aussi aux bidouillages et à la nonchalance de Gorillaz, aux sons électro-pop de LCD Sound System et à un je-ne-sais-quoi de truc disco décalé intello, avec cependant un goût apparent pour le fantasque plutôt que le sérieux de la chose. Ancré sur le vieux continent, DMC & Friends est probablement le groupe de pop anglo-saxon le plus gaulois — à moins que ce ne soit l’inverse — qu’il m’ait été donné d’écouter depuis belle lurette (avec sur les neuf titres, deux compos en français, « Les Frère Hérisson » et « La Réponse »). Même l’anglais britannique de David Michael Clarke rappelle à quel point l’héritage franco-normand a marqué la langue et ses intonations de l’autre côté de la Manche (et quand bien même l’accent est bien craquant Brit quand il chantonne en français), tandis que d’autres voix présentes sur l’album telles que celles de Marie Barat et Bonella Holloway offrent des contrastes musicaux intéressants. Compos synth-pop inspirées de concepts d’expo, de réflexions sur l’art, le design et l’aménagement du territoire, les membres du groupe sont d’ailleurs associés pour beaucoup au milieu de l’art, tels que centres d’art contemporains, artothèques et monde du cinéma (cf. line-up ci-dessous). D’un style Art school pop décontract, cet album sorti en format dématérialisé et vinyle (dans une pochette gatefold dessinée par David Michael Clarke lui-même) est le parfait disque apéro entre amis, cacahuètes-pistaches autour d’un verre d’Aperol Spritz ou de Mojito à la main sur un toit terrasse (allez, on s’fait plaisir, c’est l’été). L’art, c’est aussi parfois tout simplement des histoires loufoques sur le sujet, et pas que de la grosse théorie, si « Hotel Dynamite » a quelque chose à vouloir démontrer dans ce sens. Ambiance bonne camaraderie avec Le Corbusier, Deschamps, les néo et post arts en tous genres avec un hérisson coincé au bord de la route qui voudrait voler (« The Hedgehog Song »), un hommage à la maison « Haricot » de l’architecte breton Roger Le Flanchec pour parler de liberté (« The Haricot Song »), une réflexion sur la production de masse et la mémoire qu’on en fait (« Everyone’s Museum), des rêves futurs ou utopiques (« The Stuff of Dreams », « Tomorrow Today ») et plein d’autres choses qui m’auront échappé et que je vous laisse découvrir. Un joli prétexte pour s’ouvrir ou se reconnecter à l’art contemporain par le biais de la musique électro-pop. Et tant pis si vous n’entravez que couic aux préoccupations artistiques, l’ambiance musicale devrait largement suffire à vous faire voyager dans une kyrielle de discothèques et musées imaginaires ou bien réels.

Line-up principal de DMC & Friends :

Marie Barat – musicienne (voix) et cinéaste (Aigue Morte).

David Michael Clarke – artiste visuel et musicien (paroles, voix, trompette) (Post Gods).

Maxwell Farrington – musicien (arrangement, voix, clavier, guitare et basse) et cuistot (Dewaere, Maxwell Farrington & Le Super Homard).

Jack Gaby – musicien (guitare, basse et voix) (Haircare, Stella Donnelly).

Bonella Holloway – artiste plasticienne et musicienne (voix) (Gla bre).

Yvan Poulain – musicien (flûte à bec, trompette, voix) et curateur (L’Artothèque de Caen, La Cuisine, musée Calbet).

Nicolas Sentenac – musicien (arrangement, voix, guitare, basse, synthés, percussions) (Hypnolove).

L’ensemble de l’album a été enregistré et mixé à Toulouse par Nicolas Sentenac et masterisé par Denis Degioanni.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.