> Chroniques > Labelisés



La classe. La grande classe. Déjà rien que pour la pochette absolument superbe. The Player Piano est un groupe instrumental, ou presque, proche des guitares d’un American Analog Set au plus grand de sa forme, proche de la sensibilité mélodique d’un bedhead ou d’un red star theory. Alors forcement the player piano est un très bon disque, nous réconcilie même avec un certain style qui commençait à s’essouffler, faute de relève. Des mélodies basées presque uniquement sur des arpéges sur des enchevêtrements de guitares, et basé autour d’une seule saison…l’automne bien évidemment. On retrouve, comme sur promise of love, un certain optimisme, une certaine joie de vivre qui peut s’exprimer autrement qu’avec des mots. Comme quoi le post rock n’est pas forcement une musique triste. Du coup, plongé dans ce disque, comme dans une piscine naturelle d’eau de mer à Madère, on n’a pas vraiment envie de sortir de ce disque, risquant même la noyade. Peut être pas totalement parfait, manquant parfois d’un peu d’originalité, il n’empêche que ce disque risque de vous hanter un bon moment. A découvrir absolument. En vous remerciant .


Réagir à cette chronique





 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.