> Interviews



Que représente Jean-Louis Murat pour vous ?

Une claque, une vraie.... J’ai découvert sur le tard avec l’album Mockba / Moscou et ai été littéralement scotché par le décalage entre ce physique de gaillard barbu et la douceur un peu amère de cette voix....

Il incarne pour moi (et un peu malgré lui) la vraie difficulté d’être un artiste entier et de rester fidèle à ses convictions dans un univers où tout pousse à aller vers la facilité...

Pourquoi avoir participé à ce projet ?

Participer à ce projet est pour moi une belle occasion de remercier JLM, artiste complet qui tient une place de choix dans ma discothèque et dans mon estime.

Si vous deviez retenir une chanson de Jean-Louis Murat ?

Dur dur de n’en retenir qu’une... Je dirais quand même « Accueille moi paysage » sur l’album « Taormina ». Chanson testamentaire par excellence...

Jean-Louis Murat en un mot ?

Le premier mot qui me vient est "Vrai" car on ne sent pas de tricherie chez lui et ça me semble une qualité essentielle à ce métier.

Un album de Jean-Louis Murat ?

Là aussi l’exercice est ardu mais je dirais quand même « Lilith » qui représente bien le sentiment de dualité (douceur / rudesse)qu’on retrouve chez JLM et qui me plaît particulièrement.

L’héritier sur la scène actuelle ?

Je pense que l’héritier légitime est quand même une héritière à savoir la belle Camille qui oscille entre des univers tous très marqués mais qui conserve cette « patte » reconnaissable entre mille...

Synell est aussi un duo (accordéon guitare) qui se produit en première partie du groupe « les piles de boites » dont je suis également chanteur. Toutes les dates et informations en suivant le lien https://www.facebook.com/pilesdeboites/?ref=hl

https://soundcloud.com/synell

https://soundcloud.com/lespilesdeboites



 chroniques


pas d'autres chroniques du même artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.