> Critiques > Labelisés



Timonium est étroitement lié au label Pehr label. En effet deux membres du groupe travaillent pour ce label, aux choix subtils, aux artistes qui ont choisi la douceur, comme les excellents Picastro de Liz Hysen. Timonium ne déroge pas à la règle et ce until he finds us est un très beau disque. Quelque part entre Low et les Early day miners, Until he finds us fait partie de ces disques qui nous feraient presque pleurer, porté par deux voix de sexe opposé, ce qui renforce la similitude avec le groupe de Duluth. Néanmoins Timonium frappe en plein cœur, le bon endroit, notre corde sensible en quelque sorte. Ils savent qu’en frappant la on ne peut qu’acquiescer…Alors c’est sur que Timonium n’est pas très original, mais après tout ce n’est pas ce qu’on leur demande. Ils font une musique qu’ils maîtrisent, avec laquelle ils jouent parfaitement et qui touche. Finalement malgré quelques longueurs, Timonium réussi à passer relativement bien le difficile obstacle du second album. En tout cas caché dans leur coin dans l’immensité américaine, le discret Pehr Label risque de faire du bruit d’ici peu de temps… En vous remerciant .




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.