> Critiques > Labelisés



Dans la série je fais partie d’Animal Collective et je fais un disque avec un pote, je voudrais Avey Tare. On s’en sortira jamais avec eux, ils font des disques comme les lapins font…Enfin vous voyez quoi…Avey a pris comme ami pour faire " Blasted ", Eric Copeland de Black Dice, groupe pas toujours facile à écouter. Et " Blasted " n’est pas toujours facile à écouter. De l’électronique expérimental c’est pas toujours très drôle hein. " Blasted " est très abstrait, jouant avec les machines, oubliant totalement la mélodie pour filer vers l’abstraction. Une exploration difficile et pas toujours très agréable. Quelques petits morceaux ou passages de morceaux, nous redonne l’envie d’aller voir un peu plus en profondeur, mais sur la distance, le disque n’est vraiment pas facile. Alors bon ils ne peuvent pas toujours réussir, mais le fan d’Animal Collective, dira forcement que c’est Copeland qui a parasité l’esprit d’Avey Tare. L’amour est aveugle non ? Toujours est il que Terrestrial Tones n’est pas indispensable, loin de là, peut etre que les fans de Black Dice y trouveront quelque chose d’intéressant, mais faudra les prévenir qu’il y a du débroussaillage à faire. Qu’ils n’arrivent pas la fleur au fusil. En vous remerciant.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.