> Critiques > Labelisés



Barroudeur et musicien multicartes, JFG a été élevé dans les sillons de Dylan ou du Lou Reed de New York et de Berlin. Il a du pas mal traîner aussi ses oreilles chez suicide pour transfigurer son rock quasi primal en terrain de jeux électroniques et acides. Leaving It All Behind est une suite de chansons ou le venin de JFG vous surprend et ne vous laisse guère le choix de rester. Volontairement aride, la production de Leaving It All Behind donne aux chansons un cachet vintage, comme une sorte de relique que l’on a toujours plaisir à faire écouter aux relations anciennes à la fréquentation parsemée. Aussi lisse que du papier de verre, aussi tendre qu’un matelas de tessons de bouteille, ce disque donne des fourmis à mon perfecto et des envies de divorce à mes ray ban. Let’s rock’n’roll.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.