> Critiques > Labelisés


  • 8 mars 2009 /
    Unkle
    “psyence fiction”

    rédigé par Onze
      notez cet album


En cinéma, les superproductions sont toujours des oeuvres délicates à analyser. Dans le meilleur des cas l’efficacité des gros moyens nous distrait un minimum, ce qui nous permet de mater pas mal de blockbusters avec un petit sourire amusé. Dans le pire des cas on sent trop l’énorme quantité de travail mise en oeuvre derrière pour essayer de nous accrocher, et la superproduction perd le peu de saveur qu’elle avait déjà, on est vite saoulé. UNKLE est une superproduction. James Lavelle, un boulot de peplum, un casting de rêve : Thom Yorke, Richard Ashcroft au sommet de sa forme , Badly Drawn Boy en plein devenir, Mike D, LE Mike D des Beastie Boys, Alice Temple, Jason Newstead, Atlantique, Portishead pour les remixs ainsi que la crème de l’electro nippone et bien d’autres, ça sent le projet je-te-fais-un-menu-best-of-des-artistes-du-moment. Seulement voila, James Lavelle qui à oublié d’être incompétent en matière de production fait appel -excusez du peu- au maître Dj Shadow pour construire une base solide derrière tout ça. Et ça fonctionne. UNKLE n’est pas un simple projet. Lorsque la Dream Team de l’industrie musicale sort son disque dans une unité aussi parfaite, ça donne non seulement l’album d’une fin de siècle, mais aussi du suivant. Tellement moderne qu’il en devient intemporel, tellement classique qu’il en devient omniprésent, le Projet UNKLE, recueil à lui seul d’au moins 5 des meilleurs morceaux de l’année 98 tous styles confondus (Rabbit In Your Headlights, Lonely Soul, Nursery Rhythm, Guns Blazing et Unreal) n’est pas simplement un mélange, un exercice de style, c’est un album, un vrai, avec plus de consistance et d’identité que la plupart des albums de ses contemporains, et une atmosphère qui lui est propre, chose impensable pour un disque de ce genre. Le jour où une superproduction pourra prétendre arriver à être à la fois une oeuvre d’auteur et un condensé de ce qui se fait de mieux dans le métier, nous appellerons sûrement ça un chef d’œuvre.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.