> Critiques > Labelisés



Jupiter qui ouvre ce nouvel opus de la craquante An Pierlé est à lui seul une récompense que How Does It Feel ne fera que confirmer. En cette année du retour de Kate Bush, une petite belge prend à son compte cette sensualité à l’héroïsme assumé. Appuyée par un groupe irréprochable et par une production soulignant les arabesques vocales d’une chanteuse d’exception qui s’ignore. Les treize morceaux mélancoliques, se balancent entre déclaration d’amour (i love you) pas rencontrées depuis que Tanya Donelly s’est enfermée dans une silence regrettable. On croise autant l’ombre des Tindersticks que de Kate Bush, que la Divine Comedy ou PJ Harvey (not the end), et l’image de ce chien de concours n’est peut être que l’antithèse parfaite d’un disque qui a une âme avant de vouloir nous séduire pour être jugé. Treize petites perles à monter en collier et à glisser sur le cou d’An. Coup de cœur.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.