> Critiques > Labelisés



J’avoue avoir eu du mal. Pour beaucoup de personnes Kemialliset Ystavat est ce qui se fait de mieux dans la scène free folk finlandaise. Ils sont aussi en quelque sorte des pionniers, déversant leur musique démoniaque depuis près de dix ans. Du coup on est forcément tenté de découvrir ce groupe pour se faire une idée. Or commencer par ce groupe peut s’avérer déstabilisant. D’une part à cause ou plutôt grâce à une discothèque très fournie. D’autre part leur fort univers, si particulier, inquiétant, mais si beau par moments, peut rendre difficile la compréhension et la digestion de leur musique. Pourtant " Varisevien tanssi / Silmujen marssi " est bien un joyau. Sorti en 2001, c’est un disque fou, angoissant, beau, finlandais et artisanal. On est loin ici des field recodinngs nord américains, l’instrumentation est riche, touffue, si touffue qu’il faut un peu de temps pour se frayer son chemin. Séparé en deux " Varisevien tanssi " puis " Silmujen marssi ", le cheminement est logique. La première partie du disque montre un groupe à la recherche de sons, d’expérimentations, quant à la seconde, elle démontre les fruits de ces recherches en commençant par un morceau magnifique, qui vous rassurera et vous donnera envie d’aller plus loin. Les apparences sont vraiment trompeuses, et si Kemialliset Ystavat peut vous sembler abscons et bourru de prime abord, leur laisser le temps de s’installer vous permettra de mieux saisir les subtilités de leur univers finalement très scandinave dans l’approche. Presque indispensable pour saisir l’importance du free folk en Finlande, parcourir la discographie de ce groupe vous demandera du temps et de la patience, des efforts qu’ils vous rendront au centuple. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.