> Critiques > Autoproduits


  • 1er mars 2010 /
    High vintage
    “Citizen”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (9/10 - 1 vote) notez cet album


Sautillant et structuré the great delusion est une entrée en matière que les collèges radio des 90’s ne se priveraient pas de passer en boucle. Quand la machine pop rock se laisse aller, se prend un coup de speed, nous faisons des bons, quitte à perdre le contrôle de tout. En ouvrant avec un tel titre son premier EP, High Vintage a gagné le droit de retenir notre attention, mais aussi celui de nous décevoir par la suite. Ce qui était de la souplesse (encore visible sur un from theory aux accents nedsien) se transformera en crispation le temps de contraste et deux fois, où le chant jusque là décomplexé fera preuve d’une étonnante génuflexion au maniérisme quasi dérangeant. Heureusement me and the other one sera un point final convainquant d’un EP qui démontre (à ses dépends ?) que le français peut rapidement plomber la poprock la plus dynamique, si on lui imprime les codes de la variété primaire. Trouveront-ils le rosebud ?




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.