> Critiques > Labellisés


  • 1er novembre 2012 /
    AnnaO
    “She Was a Princess” (Kwaidan records)

    rédigé par gdo
    4 votes
      (8/10 - 4 votes) notez cet album


Inspirez, expirez, inspirez, expirez….maintenant mettez le disque. Faites le vide autour de vous, l’espace doit être vierge pour être rempli de ses atmosphères massives. Le livre d’histoires et grand ouvert. La couverture est en cuir, il est posé sur les genoux d’une dame blonde. C’est elle qui va vous faire la lecture, « au bord du réel » comme elle le suggère. Anna O est la dame blonde. Elle chante (parle ?) comme si les sanglots étaient retenus derrière la gorge par un barrage installé ici pour éviter qu’elle inonde sa chambre telle une Alice au pays des merveilles. Vous êtes alors absorbés, légèrement intimidés car tout cela a un effet qui peut aussi s’apparenter à du désir qui se fait jour (Attention « Je t’aime » n’est pas à mettre dans toute les oreilles, même si la chanson se susurre au creux d’une d’elles). Vous pensez à Gainsbourg (« Gare de l’Ouest » est peut être le chainon manquant entre le « Samuel Hall » de Rodolphe Burger et Cadiot et le « Melody Nelson » de l’homme à la tête de chou) mais la voix aux sanglots vous fait changer d’artère, la tension est aussi à son comble, elle est hyper, les battements du cœur résonnent, donnant à l’épiderme le droit de demander un abonnement à un institut sismologique. Princesse des ténèbres (celles des désirs inassouvis) AnnaO subjugue son auditoire, sachant appuyer, parfois même avec grandiloquence une voix et des textes (j’ai juste une réticence bien pensante peut être pour « 20h24 » et encore par respect pour mes professeurs de catéchisme) qui sont comme des bombes à fragmentations. La mélodie est en sous sol, au plafond duquel un lustre se balance, l’ombre se battant dés lors avec la lumière dans un combat sans merci mais avec beaucoup d’amour. Qui êtes vous Anna O ? Votre voix m’éclate de joie. Coup de cœur, et plus pour cette princesse….Just for the Truth, il faut qu’on vous dise….she was a princess




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.