> Critiques > Labelisés



On entre dans ce disque comme dans un nuage d’éther. Comme dans « Songs About Dancing And Drugs », monument narcotique de Circlesquare...Même sensation étrange de flotter instantanément, de danser dans un club enfumé. De se laisser porter, emporter, dériver. Rythmes robotiques et froids, voix pâle et distante. On entre dans shéol, ce lieu des morts...On en ressort, par un effet paradoxal, régénéré. Comme lavé de ses toxines mentales. Une sorte de catharsis électronique...

Faire pour les revoir

Vive les disparus...

L’inclination - l’inclination

Pour ces brûlots ratés -

Il est funèbre - salut les

Morts - ce projet - il est

Funèbre en pleine conscience

En pleine descente...

Tu marchais au milieu

Des pierres étincelantes -

Et moi...Moi je défais

Pour ce jour où j’ai...

Elles dépassent d’une tête

Ce mur immense...

Une déviation pour éviter

Les entailles dans le

Macadam - joli carnage...

Tu as été rempli de violence

Comme si la ville grondait

Comme si la ville fuyait...

Tous ces personnages

Limites et leurs armes -

Tous ces personnages

Echoués qu’il faut bien

Rattraper - avant qu’ils ne

Se jettent et moi avec...

Tu es réduit au néant

Tu ne seras plus - à

Jamais !




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.