> Critiques > Labelisés



Ce qui est bien avec Adam Wiltzie c’est qu’on a peu de chance d’être déçu. C’est quand même assez confortable, et excitant à la fois, car un projet solo montre généralement une autre facette de l’artiste. Et The dead texan, est une fabuleuse facette de Wiltzie. Bien sur, dès le premier morceau vous sentirez, vous saurez de suite que Stars of the lid est une grosse partie de la vie de cet homme. D’ailleurs sur The 6 million dollar sandwich, vous croirez vous êtes trompé de cd, le début ressemblant étrangement à Austin texas Mental Hospital sur The tired sounds of stars of the lid. Mais The dead texan, est plus expressif, plus acoustique, il ose nous en montrer un peu plus. Le piano ne retient pas ces notes, la guitare est distincte, on entend même par moments une voix, chose assez rare. Mais le bonheur est toujours aussi présent, cette musique presque solennelle, vous prend à la gorge, et au cœur. Difficile de rester insensible à tant de belles choses. De la douceur, de la sensibilité, une musique pour écouter la neige tomber, dans un silence absolu. Si vous aimez Stars of the lid, vous pleurerez de joie en écoutant the dead texan, et si vous ne connaissez ni l’un ni l’autre vous pleurerez de joie mais pendant des semaines. Et vous comprendrez alors que la musique peut avoir un effet thérapeutique. Bientôt on fera des pèlerinages jusque devant le domicile de Wiltzie. Avec un peu de chance on arrivera à l’heure du thé. Une vraie merveille. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.