> Critiques > Labelisés



Il faut avoir une bonne dose d’humour, et nous en avons, pour nous décider d’enfin vous parler de l’album de Climat en ce printemps qui n’en a que le nom, en cette période où les saisons glissent les unes sur les autres, entrainant les plus faibles de celles-ci vers une mort évidente. Mais cela tombe bien, car ce qui ne manque pas à un groupe que nous pourrions classer dans le post rock sans risquer un orage de réprobation venant du Mans, c’est de l’humour (la tracklist le prouve).

Musicalement par contre Climat ne fait pas dans la gaudriole, mais ne manque pas de mettre du soleil là où il peut. La musique de Climat est un orage d’été, cela gronde de partout, nous prenons des bourrasques sévères, mais la lumière et la chaleur sont là à l’horizon. Accompagné sur scène par un dispositif scénique incluant de la vidéo, le groupe a le sens de la construction cinématographique, mais à l’ancienne. L’entracte est ici respecté, coupant à la fois la narration pour faire monter le suspens, mais aussi pour donner à l’auditeur une parcelle de repos. Ces virgules jazzy montrent l’étendue du spectre musical d’un groupe d’une richesse affolante, capable de faire rentrer un reader digest de la musique des trente dernières années dans la pléiade. Car « iccopoc Papillon » est un précis épatant de tout ce que nous avons pu aimer ces trente dernières années sur la scène indie rock, sans une seule trace de dopage à la relecture ou à l’emprunt, juste une captation et une sublimation de l’esprit (vous pourrez même rencontrer le fantôme de Jeff Buckley dans une valse tendre puis échevelée avec Tortoise sur « Barracuda »).

Je vois d’ici les post-rocko sceptiques, donnant dans l’étude des courbes à travers le temps, mais je peux vous affirmer ici que Climat change la donne, que rien ne sera peut être plus comme avant, que cet orage musical est à la fois la tempête et le calme qui la suivra.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.