> Interviews



Que représente Morrissey pour vous ?

Un cliché de chanteur émo dépressif dans les sitcoms, une poésie excentrique et audacieuse servie avec flegme britannique dans mes oreilles.

Pourquoi avoir participé à ce projet ?

ça me dérangeait beaucoup d’être oublié, chanter une chanson qui dit exactement le contraire ne peut que redonner le sourire ! (et ça faisait bien longtemps que je n’avais pas fait de "tapping", ni cité A-ha.)

Si vous deviez retenir une chanson Morrissey ?

La première qui m’ait frappé "Panic" (avec le choeur d’enfants qui chantent "hang the DJ") parce qu’en plus d’être drôle elle parle de musique et de façon d’écrire et d’écouter des chansons.

Morrissey en un mot ?

Ironie.

Un album Morrissey ?

Je connais mieux les albums des Smiths, et sans doute pas le meilleur mais un de ceux que j’ai le plus écouté : "Strangeways here we come"

L’héritier sur la scène actuelle ?

Héritier, je ne sais pas, mais quelque chose dans la violence froide des paroles de "You don’t have to" de John Grant, noyée de tango électronique, m’a fait penser à Morrissey.

Nouveaux visuels pour l’opéra, coming soon. Les vinyls de Goodbye Paranoia de Tact, ça avance (enfin !). Nos deux clips en ligne : Climbing down the wooden cross

https://www.youtube.com/watch?v=h3amqKkSj00

Goodbye Paranoia. https://www.youtube.com/watch?v=po118byQD4w