> Critiques > Labelisés



Paw tracks est décidemment un sacré vivier. Panda Bear échappé d’Animal Collective, sort enfin son disque solo, dont la plupart des morceaux ont été enregistré en 2002. Young Prayer est un disque simple d’apparence, où Panda Bear est souvent seul avec sa guitare, sortant quelques notes, sa voix faisant le reste. Sa voix justement semble flotter dans un océan d’éther. Neuf morceaux formant un disque superbe, et psychédélique. Young Prayer utilise à merveille le silence, sachant s’arrêter là où il le faut, marquant la pause au moment même où l’on semble toucher du doigt le but du morceau, pour préserver le suspense. Il y a même ses morceaux venus d’ailleurs, comme s’ils étaient rentrés par erreur…La lumière était forte…Track three par exemple, moment de bonheur et de plaisir. Ou encore track five, morceau qui s’est échappé du dernier Sunburned Hand of the Man, sans instrument, tout à la voix…Magnifique. Young prayer est arrivé là sûrement un peu par hasard, mais dieu que ce disque est important. Ce disque qui semble en apesanteur total, ce disque si beau. Une beauté juvénile, presque timide, pour un moment de musique inoubliable. Et la lumière fut. En vous remerciant .