> Critiques > Labellisés



Tis nous arrive tout droit d’Alsace. Ce quintet dont nous ne connaissons que peu de chose, ne se contente pas du minimum, mélangeant ses désirs de Folk avec un habillage pop, plein de petite ficelle brillante qui nous font pétiller les oreilles et les yeux. Si on ne comprend pas la liaison faite sur leur page myspace avec Spain, on comprend où le groupe veut en venir. A l’image de Kat Onoma (tient tient la région ?) le groupe se sert d’un berceau, planquant des choses inavouables sous la couverture. Des chansons malades y prennent corps (« in my town ») et des moments de repos qui frôlent la facilité, sans jamais détourner le regard de sa cible. C’est avec une neige fraiche (‘snow ») que le berceau finira par être enseveli, comme peut l’être le public pour la chanson de fin d’un concert de U2, période « ’j’ai pas touché à l’éléctro »). La neige après la chaleur de chansons moites, la neige pour refroidir nos impressions du début, mais une neige comme le lait d’une terre fertile. A suivre.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.