> Critiques > Labelisés



Brothers of Occult Sisterhood est un duo australien formé de Michael Donnelly et de sa sœur Katrina. Comme tout groupe du folk libre, la formation est à géométrie variable, mais les noyaux restent souvent les mêmes. Déjà trois albums en poche, dont deux sortis cette année, " Lucifer’s bride " est l’incarnation de la philosophie musicale du groupe. Soit une musique libre, la plupart du temps improvisée, souvent tribale, faite d’éléments acoustiques, d’un peu d’électronique et de beaucoup d’imagination. Comme un croissement entre the Sunburned Hand of the Man et le génie de Glenn Donaldson. Parfois c’est très beau, parfois c’est psychédélique, pouvoir improviser de telle sorte, en ayant tant de points de chute, est un signe du talent de la paire. L’écoute vous emmènera partout, dans le bush australien, dans la grandiloquence du Moyen Orient, dans une plaine verte du voisin néo Zélandais. Un vrai cours de géographie, étendue au monde comme l’est la musique de Borthers of occult Sisterhood. Où comment ne pas succomber devant le répétitif et magnifique morceau éponyme " Lucifer’s bride " qui sur treize minutes vous apprendra que ce groupe est vraiment hors norme, sur une sorte de post rock trituré, psychédélique, et magnifique. Un grand disque. En vous remerciant .




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.