> Critiques > Labelisés



Ah un peu de tristesse dans un monde de plus en plus rose…surtout depuis une semaine. Blake Brown est un homme discret, par la force des choses et par envie sûrement. Flicker and Fade est un disque magnifique, où les voix entremêlées de Blake et de Sarah Boyd donnent toute sa grâce au disque. Il est même parfois difficile de distinguer à qui appartient cette voix, le timbre de Blake étant assez particulier. Un disque fait avec amour, fait sûrement dans une période difficile, les périodes les plus productives. De petites chansons menées par une guitare, quelques notes de piano, et toujours cette voix qui comme le chant des sirènes nous guident pour mieux nous toucher là où ça fait mal. Je ne peux plus m’en passer, difficile de ne pas ressentir la tristesse que Blake a du, pu ou su ressentir en écrivant de si belles chansons. Blake sait également faire des pop songs enjouées, soutenues parfois par une guitare électrique, comme le très rock " A moment of silence " ou l’excellent " Honest Lie " parfait de bout en bout. Blake est en train de fignoler son prochain disque. Attendez vous à ce qu’on en reparle et d’ici là prêtez une oreille, plutôt attentive si possible, sur ce magnifique disque, passez inaperçu…Pour les grands moments de solitude. En vous remerciant.




 autres albums


 interviews


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.