> Critiques > Labellisés


  • 3 janvier 2007 /
    Death Vessel
    “Nothing Is Precious Enough For Us” (PIAS)

    rédigé par gdo
    2 votes
      (7/10 - 2 votes) notez cet album


La Toussaint approchant, les pomponettes toutes mercantiles, les costumes et les citrouilles arrivant en solde des quartiers désertés par les américains, vont faire leur apparition. Le mot mort sera alors le mot le plus utilisé devant le celui ruiné en tête du top mot depuis que le Karch est devenu une drogue à la mode mais redoutée. La mort, the death pour justifier vos cours du matin payés par votre entreprise, sera à la mode, et donc il sera temps de se pencher sur le disque de Death Vessel et non sur son cercueil, car avec ce disque l’artiste ne mérite pas de rompre avec la vie musicale. Sa voix qui n’est pas sans nous rappeler certaines voix allant de Tanya Donelly à Harriett Wheeler pour certaines intonations, se balladent sur des chansons pop folk qu’il nous sera aisé de garder en mémoire afin d’illustrer musicalement une veillée (Exploded View). Sans jamais tomber dans la niaiserie, cet album fini par s’engluer dans une complaisance mi tempo, grossièrement relevée sur “peninsula”, titre qui se voit contrarier par une guitare outrancière. A ranger dans le rayon folkeuse désabusée, cet album de death vessel devrait passer l’hiver car ensuite les bourgeons sortiront de terre, et la vie reprendra.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.