> Critiques > Labelisés



Pour ce deuxième album le groupe Fenster a décidé d’investir une maison, comme on investirait un mur vierge dans une ville pour y peindre une fresque, celle ci modifié par les aspérités d’une surface en perpétuel mouvement, le temps jouant sur elle comme le vent le fait sur des dunes de sable.

La maison sera donc comme un membre du groupe, comme un homme orchestre, offrant au groupe des bruits et des accidents, des directions et des interdictions, des teintes lumineuses et des coins plus sombres. La sensation de ce disque est donc paradoxale. Nous y sentons à la fois les grands espaces dévalés à la vitesse d’un chat qui irait à la chasse après quelques mètres effectués avec une discrétion toute féline (Cat Emperor), les envies de danser de chanter dans un jardin immaculé de fleurs et d’insectes joueurs (Mirrors), mais aussi les peurs de l’enfermement, du plancher qui craque, des portes qui craquent, des grilles qui se ferment.

A l’image d’Alice, « The Pink Caves » entremêle féérie et moment sombre, mais toujours avec les yeux grands ouverts, écarquillés, offrant des moments d’un grâce rare, comme sur « Fireflies » qui pourrait être le titre parfait que les Cocteau Twins auraient enregistré avec Young Marble Giants. Des sirènes guident ce disque vers une quasi félicité, un swing tout en retenu, pour une maison de l’amour (Hit & Run) que ne renierait pas Guy Chadwick. Le son est à rapprocher au meilleur de Tarnation, les créatures elles sont à chercher chez Lewis Carroll et le tout est à retrouver dans un disques qui se parcours comme un labyrinthe duquel nous ne sortirons jamais, tant il est plaisant de croiser ses chansons (être accueilli par « Better Day » d’une façon poli et remarquable) qui nous replonge dans l’époque bénie d’une musique indépendante qui savait encore se trouver des plans dans des endroits nouveaux. « The Pink Caves » est une bien belle demeure où il fera bon s’y perdre, s’y faire peur, s’y amuser, y être charmé.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.