> Interviews



Que représente les Breeders pour vous ?

Pour être honnête pas grand chose... même si je me souviens de leur live de NPA, puisque c’est le premier que j’ai enregistré sur VHS.

Pourquoi avoir participé à ce projet ?

Car j’aime A Découvrir Absolument et ses compiles, je ne raterais donc plus aucun tribute !

Si vous deviez retenir une chanson des Breeders ?

Je ne connais que Cannonball, avouons le, d’où le choix de l’avoir repris. Parlons en d’ailleurs de cette reprise. Pour intellectualiser la chose, on dira que le but était de n’utiliser aucun instrument afin d’obtenir un contraste entre la version d’origine et celle-ci. La première est probablement analogique et élèctrique, alors que la nôtre est, disons le franchement, un chef d’oeuvre de numérique basé sur le 8-bit avec une voix synthétique. Aucune note n’a été joué par l’un d’entre nous.

C’est de l’anti lo-fi, on laisse la place aux robots... garanti sans émotions. Le côté roots est néanmoins toujours présent.

L’autre but était de garder le côté entêtant de ce tube, je vous mets au défi de ne pas avoir cette version, grimper et s’accrocher sans relache sur les parois de votre cerveau pendant longtemps... Bonne nuit d’ailleurs... !

Les Breeders en un mot ?

Pixies

Un album des Breeders ?

Ce tribute d’ADA est définitivement le meilleur album des Breeders qui soit !

L’héritier sur la scène actuelle ?

Angel Olsen

Sam Nolin reprend avec André Cheval "Cannonball"



 chroniques


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.