> Critiques > Labelisés



Avant de parler de la musique, saluons l’effort fait sur la pochette et le packaging, quasi hors norme dans le paysage musical actuel. Vous pensez tenir entre vos mains un 45 tours, c’est en fait un cd niché au milieu d’un package qui s’ouvre comme une boite de pandore. Celui ci est décoré d’un patchwork, collage du plus bell effet, jouant avec un mélange de styles (couleur / noir et blanc) (la vie / la mort). Rien que pour cela « Magic Number » mérite que l’on s’y attarde, tournant et retournant un objet un vrai qui fait la nique à la mode de la dématérialisation.

Pour ce cinquième album 13th Hole a donc mis les petits plats dans les grands, sauf que l’expression perd de son sens, le groupe ayant déposé dans son grand plat un plat peut être encore plus grand, tout aussi extravaguant et intriguant que son package, car les 12 morceaux qui composent ce « Magic number » font de ce disque un précis assez bluffant sur la possibilité de jouer avec la tension, les styles qui supportent celle ci, sans se soucier de la barrière des langues.

Les rennais forment une machine de guerre assez étonnante, tous marchant au diapason les uns des autres, avançant comme un seul homme pour porter le chant puissant de cette chanteuse qui dynamite même les maitres masculins du genre. Si l’époque est plus à la folkeuse qui chouine, ici ce serait plus l’alter égo de Jon Spencer ou d’une Kim Deal en désintox, qui se jouerait d’une musique sans cesse en fugue, continuellement en recherche du déséquilibre pour mieux se nourrir de la décharge d’adrénaline. 13th Hole passionne et prend d’assaut la marche la plus haute d’un rock français qui se cherche un porte drapeau.

« Magic Number » est donc un disque complet, une œuvre majeur dans la discographie de ce groupe qui dénote dans le paysage musical actuel. De l’adrénaline dans un coffret sertit de diamants. Une belle claque avec un gant de velours.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.