> Critiques > Labelisés



Perso, ça va bien, et vous ? La mouvance garage-psyché-rock, elle, se porte plutôt mal. La vague rétro pop permet des expérimentations musicales élargies, entre punk et psychédélisme, ce n’est pas le grand renouveau du rock que certains espèrent mais il y a de vrais talents à écouter. Parmi les labels qui défendent le genre, on trouve Howlin Banana records, basé à Paris et s’occupe de groupes tels que Kaviar Special ou encore Volage, ce qui permet d’avoir une bonne idée de la qualité du label (plutôt haute, on précise).

Le 30 mars sort chez Howlin Records et Beast Records un album dix titres des jeunes The Madcaps, formés en 2013, débarque, après un premier EP en avril 2014. The Madcaps, c’est une bande de rennais venus du garage et de la pop. Fuzz, claviers, choristes, on voyage dans le passé. Le clip à base de films de famille en Super 8 (Moon Light) en témoigne. Langueur et nostalgie, mais production soignée et moderne, qui fait le pont entre deux époques. ce n’est peut-être très très nouveau tout ça, mais vu que c’est fait avec talent, et fraîcheur, et même une certaine joie (L’influence surf et twist sur Haunted House), il n’y a pas de raison de bouder cet album. Il faudra voir dans l’avenir comment The Madcaps évolueront mais on espère déjà les voir sur scène pour la sortie de l’album, car si la prestation scénique est à la hauteur de l’album, ça sera sans doute très rock’n’roll.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.