> Critiques > Labelisés



Le philosophe vous dira toujours que le plus court chemin reste celui qui vous fera prendre des détours, vous proposera des rencontres qui finiront par vous faire gagner le temps que vous perdrez en tergiversation.

Le poète vous conseillera de ne jamais arriver, de passer devant le pas de la porte sans jamais le passer, flânant dans des paysages vous faisant oublier le but ultime celui d’arriver.

Et puis il y a le punk, lui il prendra le chemin le plus court, pour le refaire de plus en plus vite, oubliant souvent de faire attention aux fleurs, piétinant les massifs tout en s’en excusant, exécutant des pas de danse faisant rire les moutons et les vaches broutant dans les pâtures lacérées par ces coups de manche de guitare.

Go !Zilla est un groupe punk tiraillé entre la philosophie et la poésie, finissant par se jouer des questions existentielles en laminant les incertitudes dans un nuage de fumée tantôt psychadélique (Xilitia) ou carrément tubesque (Hiding Away) faisant de ce disque qui à la base paie autant de mine que la filmographie complète de Mario Bava, mais qui au final s’impose comme le disque vers lequel il est raisonnable de se jeter très vite dessus. Go !!!!!!! zilla




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.