> Critiques > Labelisés



C’est avec une compagnie allemande basée à Berlin que je vous propose de faire le tour du monde. Celui ci vous amènera successivement à Odessa, Valence, Cracovie, Vienne, Beyrouth, Zagreb et enfin Jaffa. Ce périple pourra se faire d ‘une façon étonnante, vous pourrez garder les yeux fermer tout au long de ce voyage. Nous ne vous garantissons pas que le commandant de bord, le groupe berlinois Alice in the cities, piochera dans les cultures musicales locales pour illustrer ces étapes, mais avec la place laissée à l’imaginaire par cette musique, il vous sera facile de ne pas rester figé.

Précision cette compagnie est une compagnie musicale, un trio au line up le plus simple, basse, guitare, batterie et orgue. Line up simple, et musique d’obédience Kraut/Post-rock qui décoiffe les préjugées, fait explosé les réticences. Les sept étapes sont construites autour de mélodies simples et adictives, le groupe ne tombant jamais dans la facilité des oscillations soniques inhérentes trop souvent à cette musique. Le trio serait comme un cousin des trop rares Cvantez. Même approche respectueuse et délicate des guitares, même façon de suggérer le voyage, de le mettre en musique.

Alice In the Cities fait des merveilles (pouvais je m’en empêcher ? non) avec une économie de moyen, sans pour autant que celle ci soit un dictat, une contrainte imposée. Le trio semble s’épanouir dans ces structures simples mais à la virtuosité ne créant aucune crainte chez l’auditeur. « Of The lines » est un disque facile avec une musique qui ne prend pas à rebrousse poil, une pérégrination d’aventurier dans un confort trois étoiles.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.