> Critiques > Labelisés



Excellente initiative du label Dark Entries : éditer (en vinyle) quatre titres démos inédits de Miss Kittin & The Hacker enregistrés entre 97 et 99, c’est-à-dire au moment de leurs deux premiers EP et avant le « First Album » de 2001. Si l’ambiance générale tire vers le minimal, le titre d’ouverture (« Leather Forever ») est une bombe Italo Disco zébrée de new wave élégiaque (on pense un peu à Q Lazzarus). Le chant de Caroline, mélancolique mais sexy, renvoie même à Visage lorsqu’elle susurre en français « Tue-moi ce soir avant de disparaître ». On a enfin trouvé notre chanson de l’été… Avec ces bandes DAT (évidemment remasterisées), la musique des grenoblois ne cesse de prouver une chose : Miss Kittin & The Hacker n’ont pas seulement senti venir le revival 80’s, ils l’ont inventé en précurseurs.

http://r.himmedia-email.fr/ktf0vdqsgau009jd.html




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.