> Interviews > Ma Compilation ADA



Cette playslist aura été l’occasion de commencer agréablement l’été, en se replongeant dans de vieux souvenirs plus ou moins familiers et de se rendre compte du temps du passe et des musiques qui restent. Une playlist de chansons originales (je n’ai malheureusement pas eu le temps de réécouter toutes les compilations-tribute), dans le désordre, tout à fait subjective, liée à des souvenirs d’amitiés, de rencontres, de concerts, de voyages…

www.lozninger.com / www.elektriskgonner.com

Un EP lié à une certaine période de vie, que j’ai écouté et réécouté jusqu’à épuisement :

Dark Dark Dark - Benefit of the doubt (Volume 14)

Je suis très souvent impressionné par les orchestrations et le chant d’Angil, un des acteurs majeurs et néanmoins (trop) discret de la scène française à mon avis :

Angil - No more guitars (Volume 3)

J’avoue que je ne connais pas trop la discographie des Marquises mais chaque morceau que je (re)découvre est un enchantement, comme ce titre :

Les Marquises - Only Ghost (Volume 21)

Ma première participation à une compilation ADA en 2006 où étrangement figure également Uzi & Ari que j’ai rencontré, depuis que j’habite Brooklyn, et qui sort d’ailleurs bientôt son nouveau projet YEYEY :

Uzi and Ari - Asleep in Armor (Volume 11)

J’aimais beaucoup l’univers de Odessa Chen qui se fait beaucoup trop discrète. J’espère pouvoir concrétiser un de ces jours cette collaboration longtemps restée en suspens :

Odessa Chen - Kill the lights (Volume 13)

Une carrière exemplaire et un univers bien à part avec ses différents projets :

Don Nino - She’s Resisting (Volume 26)

C’était une des rares personnes du public à mon tout premier concert à Toronto en 2006 et est devenu un ami avec un univers inspirant et mélancolique :

Barzin - All the While (Volume 31)

J’avais beaucoup aimé le disque dreamy-noisy-pop de ce groupe américain à sa sortie :

Gregor Samsa - Three (Volume 3)

Pas fan du grand-guignol de Stupeflip et pourtant je reconnais que ce titre est imparable :

Stupeflip - Stupeflip vite !!! (Volume 22)

Quelqu’un, comme quelques personnes de cette playlist, de talentueux et multi-cartes, avec qui j’ai eu le plaisir de collaborer :

Pokett - Someone You Know (Volume 21)

J’aime beaucoup l’univers et le traitement des voix de ce musicien :

Spasmodic Joy - Open & empty (Volume 17)

Parce que c’est quand même la classe d’avoir Sufjan sur une compilation ADA et que j’ai la même chemise de scout que lui :

Sufjan Stevens - Put the lights on the tree (Volume 2)