> Critiques > Labelisés



Parti quelques temps chez Geographic, affluent de Domino, Empress revient chez Pehr pour sortir leur nouvel album the sounds they made. Né à Leeds et expatrié au Pays de Galles, le groupe a passé quelques temps dans le Yorkshire avec les frères Adams. Alors the sounds they made est un disque sans rythme, bercé par une guitare, un piano et quelques touches électroniques. Si les ingrédients sont les mêmes que chez hood, la recette est quant à elle un peu différente, puisque le disque est tout en légèreté, très aéré et vraiment sublime. Certains morceaux ressemblent même à fridge comme ce all is new glow qu’on croirait sorti de Eph. Un disque presque enfantin, dans le sens où ces chansons feraient de parfaites comptines pour charmer nos petites têtes blondes, qui dormiraient, à coup sûr, d’un sommeil profond et feraient les plus beaux rêves. Empress réalise avec the sounds they made, un magnifique disque, peut etre éphèmère, mais lorsque vous repenserez à ce disque, en plu de vouloir l’écouter, votre visage s’illuminera de bonheur, avec un petit rictus au coin de la bouche. Un grand moment. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.